• Copyright Aurelie JOUANNIN - Libre de diffusion

    Lire la suite...


  • Méthode pour retrouver son chat

    Lire la suite...


  •  

    Chat perdu C A L A M A R

    ... Voir ICI ...

     

     

    •     •     •     •     •

     

    Mon chat est perdu, que dois-je faire ?

     

     


    votre commentaire

  • -   Première publication le 8 octobre 2011   -

     

    RECHERCHE

     
     
    perdu le 15 juin  2010  à Plaisir ( Yvelines )
     
     chat mâle noir 
     
    Collier rouge avec pendentif clef
     
    Pas de tatouage, pas de puce électronique
     
     Récompense pour indices précis permettant sa restitution
     
      
    Tél : 06 29 75 81 97  
     
    Telephone.gif
     
     
     
    Vroum-Vroum : chat perdu !
     
     
     
      Article  Je lance un SOS
     
     
     
     
     

     

    •     •     •     •     •

     

    Mon chat est perdu, que dois-je faire ?

     

     

     
     

  •  

    Feline était le chat d'un membre de ma famille.

     •  •  •

    Mise à jour du 10 mai 2017 ► Feline n'a toujours pas été retrouvée.

     

    Si Feline est en vie, elle a actuellement 8 ans et demi environ.

     

    ___________________________________ 

     

    Article du 25 avril 2010

     • • •

    Femelle race Européen

    1 an et demi

    robe noire et blanche

    poils mi-longs

     

    Tatouage GYH948

     

    Chat perdu à Sainte Eulalie 11170  ( Aude )

     

    Feline ressemble au chat de la photo ci-dessous

    -  nous n'avons pas de photo de Feline -

     

      La robe de Feline est NOIRE et blanche  

      

    - Mon chat Camargue qui ressemble à Feline -

    Feline a du noir à la place du gris

    Féline ressemble à Camargue avec une robe NOIRE et Blanche

     

    Feline a   disparu le lundi 19 avril 2010  


    Elle est sortie dans le jardin et n'est jamais revenue.

    Elle a pu se faufiler dans les autres jardins, le chemin etc.


    Si jamais vous l'avez aperçue,

    merci de m'écrire par le contact du blog   (mail)

    Je transmettrai le message.

    Si vous connaissez quelqu'un qui détient Feline, idem.

    Ne vous inquiétez pas, si Feline est heureuse là où elle est,

    elle restera chez son adoptante.

      

    La SPA de Carcassonne d'où elle vient

    a été prévenue dès sa disparition ainsi que la fourrière.

     

    Avec sa maîtresse, nous avons mis des annonces sur beaucoup de sites

    (en avril 2010)

    comme par exemple :

    http://www.chat-perdu.org/

     etc.

     

    Sainte Eulalie est près de Carcassonne, dans l'Aude (Sud de la France)

    Merci beaucoup !

     

     

    •     •     •     •     •

     

    Mon chat est perdu, que dois-je faire ?

     

     

     

    Retour à l'accueil

     

     



  • Coryza

     


        Votre chat éternue, a le nez qui coule, salive de manière excessive ?

     

    Attention, il est peut-être victime du coryza !

     



    Les cibles préférentielles du coryza



    Les chats soumis à des situations stressantes

    (déménagement, changement de propriétaire..)

    et les chats vivant en groupe sont plus enclins

    à développer un coryza.

    En effet, le chat étant territorial et souvent solitaire

    est soumis à un stress constan lorsqu'il est maintenu enfermé

    avec plusieurs congénères.

     

    En outre, le coryza étant très contagieux,

    la maladie se répand rapidement d'un chat à l'autre.

    Les chatons entre 2 et 12 semaines sont également

    particulièrement sensibles, au moment où l'immunité transmise

    par leur mère faiblit car ils ne sont pas encore couverts par

    la vaccination.

    Enfin, les chats porteurs des virus

     d'immunodéficience féline et/ou de leucose

    sont plus exposés à développer un coryza,

    et ce de manière chronique.

     

    Le traitement et la prévention



    Le traitement du coryza peut se faire à base d'antibiotiques

    (en comprimés, en gouttes ou en injections si nécessaire).

    L'homéopathie (par des demi cachets de Coryzalia)

    est aussi une solution de traitement

    - ne donner Coryzalia qu'après avoir fait un traitement

    par antibiotiques,

    Coryzalia ne remplace pas le traitement initial -

     

    Si vous voyez que la santé du chat ne s'est pas améliorée,

    n'hésitez pas, ramenez le chez le vétérinaire.

     

    Une aérosolothérapie peut également donner de bons résultats,

    si le chat se montre coopératif, car il s'agit de lui

    faire des sortes d'inhalations plusieurs fois par jour

    pendant 15 minutes.

     

    Pour les cas graves, une hospitalisation est parfois indispensable,

    afin de réhydrater le chat et de lui administrer

    une alimentation par sonde.

    La vaccination contre le coryza félin est possible.

    Le vaccin est actif à la fois contre les calicivirus

    et contre la rhinotrachéite.

    On associe de plus en plus souvent un vaccin contre les chlamydias.

    La vaccination se fait chez le vétérinaire.

    Attention toutefois, un chat vacciné peut encore contracter

    la maladie, mais elle sera atténuée.



    Quand virus et bactéries attaquent

    l'appareil respiratoire du chat



    Le coryza est une maladie très commune chez les chats.

    Elle est très complexe, car elle n'est pas due à un seul microbe,

    mais à l'association de plusieurs virus et bactéries contagieux

    attaquant seul ou en groupe le système respiratoire du chat

    surtout si ce dernier n'a pas été vacciné.

     

    Trois virus sont impliqués dans le coryza du chat et provoquent 

    chacun des symptômes différents :

     


    * un virus de la famille des "herpes virus"

    provoquant une infection du nez,

     des voies respiratoires et des yeux.


    Les symptômes sont variables en fonction de l'âge du chat

    et de son état de santé.
     

    Chez le chaton, il provoque toux, éternuements,

    d'importants écoulements au niveau des yeux et du nez,

    conjonctivite et faiblesse de l'état général
     

    (perte d'appétit et fièvre).

     

    Chez les adultes, il provoque le plus souvent uniquement

    une conjonctivite sérieuse avec des ulcères au niveau de la cornée.

     

    C'est le virus le plus dangereux.
     

    Il peut être mortel chez des animaux affaiblis si l'on ne met pas

    en place un traitement rapide.



    * un calicivirus

    provoquant lui aussi de la fièvre et de l'abbattement,

    des écoulements oculo-nasaux et surtout des ulcèredans la bouche

    (plaques rouges très nettes sur la langue ou les gencives).
     

    Ces plaies dans la bouche sont douloureuses et provoquent

    une salivation importante et une perte d'appétit.
     

    Ce virus peut vivre dans le pharynx des chats sans induire aucun

    symptômes, mais être excrété par ces chats apparemment sains
     

    et induire la maladie chez des animaux plus fragiles.



    * un réovirus

    bénin qui provoque des larmoiements.

     

    À ces atteintes virales, il faut ajouter les bactéries qui

    très souvent se surajoutent et provoquent des complications

    chez les chats déjà affaiblis : pus dans les yeux et le nez.

      

    Une bactérie cependant entre dans la description du coryza,

    il s'agit d'une chlamydia.
     

     

    Elle est très contagieuse et la maladie est d'autant plus grave

    que les chats sont jeunes.
     

    Les sécrétions qui s'écoulent des yeux peuvent accoler

    les deux paupières en séchant.

     

    Ces trois agents peuvent induire des troubles seuls

    ou en association.
     

    Enfin, d'autres virus (coronavirus)

    ou bactéries peuvent aussi jouer un rôle dans le développement

    du coryza ou dans l'aggravation des lésions causées
     

    par l'herpèsvirus et le calicivirus.

     

     

    Les principaux symptômes

     

    Cette maladie touche en priorité les animaux vivant en communauté

    (chatterie, refuge, "famille nombreuse", chats semi-sauvages)

     les chatons et les adultes non vaccinés.

     

    Après une incubation courte (2 à 5 jours) les signes respiratoires

    (toux, éternuements)

     les écoulements des yeux et du nez la perte d'appétit

    et parfois les taches rouge dans la bouche apparaissent

    de manière plus ou moins importante selon les animaux.


     

    Si plusieurs chats présentent les mêmes symptômes au même moment,

    il est fort probable qu'il s'agit du coryza qui est très contagieux.

    La contagion s'effectue (comme pour la grippe chez l'homme)

     sans contact direct, par les éternuements ou quand les chats

    se soufflent dessus.


      

    Cette maladie n'est cependant pas communicable à l'homme.

     


    La maladie non traitée peut évoluer vers une guérison naturelle

    chez certains animaux résistants.
     

    Mais attention, elle peut quelquefois se compliquer d'une nécrose

    des os du nez, avec infection généralisée, et finir par la mort

    de l'animal si celui-ci est déja affaibli et refuse de s'alimenter.

      



    Attention

    Cette maladie peut vivre à l'état latent dans des ganglions

    de chats en bonne santé et se réactiver à la suite

    d'évènements tels qu'un stress, une mise-bas

    ou une autre maladie.


    Un chat guéri du coryza peut rester porteur de longues années

    et être à nouveau contagieux.




    Lutter contre le coryza = Vaccination des chats

     

    Faire vacciner les chatons dès leur plus jeune âge.
     

    Deux injections à un mois d'intervalle puis un rappel tous les ans.

     

    Ne pas oublier les rappels.



    - personnellement je le marque et mon vétérinaire m'envoie une carte

    pour m'indiquer la date du rappel -

     

    Ne pas hésiter d'isoler le ou les chats malades.

    Dès que vous soupçonnez qu'un de vos chats est malade,

     amenez-le chez votre vétérinaire.

     

     

    Seul un spécialiste peut diagnostiquer sérieusement les maladies

    des félins.


     

    Leurs administrer les traitements selon la prescription

    du vétérinaire.


     

    Si vous avez des difficultés pour leurs faire ingérer les médicaments 

    il existe une pâte appelée Observance.

     

    Vous enveloppez les médicaments dans la pâte et vous donnez

    la boulette au chat. En général, il aime bien le goût.


     

    Ne pas laisser les chats sains manger dans la gamelle du chat malade.


     

    Si c'est une femelle qui est malade et qu'elle allaite, un sevrage

    précoce des chatons sera nécessaire.


     

    Bien maîtriser l'ambiance, attention au stress
     

    (surtout si vous avez plusieurs chats),
     

    à la température, à l'humidité et à l'aération de l'appartement

    ou de la maison.


    Si besoin, achetez Feliway en diffuseur et en spray pour gérer

    le stress des chats.


    Bien nettoyer les gamelles, les litières, les panières,

    les couvertures, les caisses de transport, les sols et les poignées

    de portes, avec un désinfectant alcalin car

     

    ce virus peut vivre jusqu'à 10 jours en milieu extérieur.



    Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis


     

    Ma minette Perle a des gingivites à répétitions bien qu'elle se soit

    remise du coryza. Je dois lui donner des antibiotiques

    et de la cortisone pratiquement tous les deux mois

      

    Elle est en ce moment en traitement

     

    Le coryza est très contagieux !

     

    La vaccination contre le coryza n'empêche pas les autres chats

    de contracter cette maladie, mais moins grave

     

    Mes quatre autres chats, malgré qu'ils soient vaccinés, ont eu

    à tour de rôle les yeux qui pleurent et des éternuements

     (l'hiver dernier)

     

    J'ai dû leurs administrer un traitement antibiotique local (yeux)

    ainsi qu'un anti-inflammatoire oral

     

     

    Et depuis quelques jours, mon minou roux Ambre a à nouveau les yeux

    qui pleurent. Je lui mets donc des gouttes antibiotiques

     

    ♦ • ♦ • • • • ♦ • ♦ ♦ • ♦ • • • • ♦ • ♦

     

    Perle a gardé une gingivite chronique (que je soigne)

    mais qui ne revient plus très souvent

    Les symptômes sont une rougeur aux gencives

    Courant mai 2014, Perle a eu droit à un détartrage de ses dents

    La vétérinaire lui a enlevé une dent car Perle a aussi une maladie au collet des dents

      Voir l'article ICI sur mon autre blog

     

    ♦ • ♦ • • • • ♦ • ♦ ♦ • ♦ • • • • ♦ • ♦

     

     Clic pour Agrandir

      Erreur de date sur la 1ère photo, c'est le 15 et non le 16

      mais ça n'a pas d'importance. Le 15 est le jour où je l'ai

      trouvée, vous verrez qu'elle est très sale !

      Regardez également comment sont ses yeux...

      Le coryza du chat Le coryza du chat

      Le coryza du chat Le coryza du chat

      
      A partir de là on peut dire qu'elle est "guérie"
      tout en étant toujours porteuse du virus

      Le coryza du chat Le coryza du chat

      Le coryza du chat Le coryza du chat

      Le coryza du chat Perle 19 novembre 2012

     

     

     

     

    Clic pour déposer un commentaire - Il ne sera validé qu'après mon approbation.

     

     

     

    Retour à l'accueil